Un avenir électrique

2018

La rénovation d’un site remarquable où se côtoient mémoire industrielle et avancées technologiques.
Le nouveau parcours, interactif et ludique, sur les enjeux énergétiques français, est orchestré autour de la Machine Sultzer, véritable trésor du patrimoine industriel électrique.

Plus de détails
Retour au menu
electropolis-3 electropolis-4 electropolis-8 electropolis-9 electropolis-10 electropolis-5 electropolis-6 electropolis-7 electropolis-1 electropolis-2
Voir toutes les images
Masquer les images
1 / 10

Le Musée “Electropolis, l'aventure de l'électricité”, labellisé Musée de France, est avec ses 4 000 m2, le plus important musée d’Europe de l’histoire de l’électricité et de l’électroménager.
Le nouvel espace “Un avenir électrique”, fil conducteur de la rénovation du musée en 2018, traite de la révolution numérique, des incidences sur nos modes de vies et de l’avenir de notre société sur notre planète.
Si l’esprit muséographique du parcours existant est conservé, l’utilisation des outils de médiation audiovisuels contraste volontairement en fin de visite pour rendre le visiteur plus actif.
Le flux lumineux, métaphore de l’énergie électrique, représenté par une time line jaune, guide les visiteurs dans la découverte des thématiques et des dispositifs audiovisuels phares : Le Big Bang numérique, la Planète Energie et le spectacle du Smart Sky.
La rénovation de la boutique, la reprise de la Grande Maquette, dont la narration a été repensée et réenregistrée, et la mise en place du nouveau spectacle de la Grande Machine permettent d’inscrire le musée dans une réelle contemporanéité.

Détails
  • Typologie : Exposition permanente
  • Maîtrise d'ouvrage : AMELEC, association pour le musée de l’énergie électrique
  • Site : Musée Électropolis, Mulhouse (68)
  • Date : Novembre 2018
  • Surface : 300 m2 pour l’espace « Un avenir électrique » + spectacle 1000 m2 + interventions ponctuelles
  • Budget : 890 000,00 €HT
Intervenants
  • Scénographie et direction artistique  : Agence Klapisch Claisse avec Pauline Mercier scénographe
  • Économie, pilotage, coordination : Adequat, Eric Bachelier
  • Conception lumière  : Luc Marie
  • Conception graphique  : Les Grands garçons
  • Conception audiovisuelle  : Djibril Glissant
  • Prescription Matériel audiovisuel  : Approche Audiovisuel, Laurent Oberlé
  • Production audiovisuelle  : Pluie Violette
  • Agencement et réalisation du mobilier  : SARL Charles Bachelier
  • Réalisation de la maquette des quatre saisons  : Atelier Veroliv
  • Réalisation de nouveaux éléments de la Grande Maquette : Yann Chaplain
  • Matériel audiovisuel et d’éclairage  : Vidélio
  • Intentions muséographiques : Le Troisième Pôle